News.
titre:Nouvelles des volcans dans le monde
auteur:J. Sintès
date:06-10-2014 

Le Piton de la Fournaise (2631 m)
Une sismicité profonde est apparue en mars-avril, avec des secousses localisées à presque 20 km de profondeur, sous le niveau de la mer (ajouter 2600 m pour arriver au sommet du Dolomieu).

- La hausse de la quantité de CO2 qui diffuse à travers le sol. Cela est un signe habituel de l'arrivée de magma car le CO2 est un des, sinon le, gaz le moins soluble dans le magma : c'est donc le premier à s'en échapper, longtemps avant que le magma lui-même n'arrive.

- L'augmentation des séismes volcano-tectoniques (moins de 1500m d'altitude dans le rapport) soit moins de 1100 m de profondeur sous le sommet.



Ontake, Japon, 3067m
Les recherches se sont poursuivies et ont permis la découverte de 4 autres corps à proximité du sommet de l'édifice ce qui porte le nombre de victimes à 51. Conséquence logique : suite à l'accident, l'activité touristique dans la ville de Kiso a pris un coup dans l'aile avec jusqu'à 50% d'annulation de réservation dans l’hôtellerie, et l’Association Touristique de la ville de Kiso a reçu de vives critiques comme par exemple : "Comment avez-vous pu promouvoir la zone comme une destination touristique alors que vous saviez qu'il pourrait faire éruption"....comme si c'était leur faute....

Quoi qu'il en soit, malheureusement entre 12 et 16 personnes sont encore portées disparues mais les recherches ont dû être interrompues à l'approche d'un typhon, qui cette fois, pose le problème du risque de lahars de par les pluies qu'il produit. Les zones habitées qui se trouvent à proximité des cours d'eau qui descendent de l'édifice doivent ainsi faire preuve de la plus grande vigilance, en particulier sur les versants est et sud.
Japan Times, Japan News

Sinabung, Indonésie, 2460m
L'activité extrusive semble effectivement reprendre de la vigueur depuis une petite semaine.
C'est en tout cas ce que suggère la hausse du nombre et de l'importance des écoulement pyroclastiques depuis plusieurs jours.
Après un important écoulement il y a quelques jours, un autre - long d'environ 4500 m - s'est à nouveau développé ce matin.

Kilauea, Etats-Unis, 1222 m
L'activité effusive se poursuit. Le lobe de lave qui stagnait depuis plusieurs jours a repris sa marche vers l'avant mercredi dernier, mais n'a progressé que de 315 m en 4 jours, progression lente s'il en est, mais progression tout de même.
Par ailleurs la partie de la coulée qui est active progresse maintenant en forêt, ce qui ne simplifie par son avancée.

De nouveaux lobes de lave sont apparus quelques kilomètres en amont, à peu près à l'endroit où la lave entre dans le réseau de fissures qui l'a amené aux portes de Pahoa, signe que l'alimentation n'y pénètre plus très bien (trop plein).


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.