News.
titre:Nouvelles du volcan Islandais
auteur:J. Sintès
date:08-09-2014 

Le point du jour sur l'activité du volcan Bardarbunga (Bárðarbunga) (mis à jour 07 septembre 21h01)

L'éruption se poursuit sur les deux systèmes de fissures, avec une activité toujours plus intense sur celui apparu le 31 août.
La coulée qui s'en échappe, toujours très très bien alimentée, progresse vite et se rapproche rapidement de la jonction entre la rivière Jokulsá á Fjöllum et son principale affluent, le champ de lave progressant entre les deux.
Le front actif, qui avance d'environ 40 m par heure, ne se trouve plus actuellement qu'à quelques centaines de mètres de cette jonction et pourrait être dès demain en contact avec l'eau de la Jokulsá á Fjöllum.

Pour en revenir sur la situation au Bardarbunga, l'information probablement la plus importante du jour est la détection d'une dépression profonde de 15 m au niveau sur le glacier qui recouvre la caldera sommitale du volcan, précisément là où, depuis quasiment le début de la crise, une sismicité relativement forte est détectée.
Cet affaissement n'est, d'après les spécialistes sur place, pas en lien avec une quelconque fonte du glacier, mais simplement le résultat de l'affaissement du sol de la caldera.



Pour mémoire ce dernier, à l'origine de la sismicité détectée à l'aplomb de la caldera, a pour origine l'évacuation du magma dans le dyke.
Cette dépression, invisible à l'oeil nu, a été détectée par comparaison des données radar (LIDAR) prisent hier avec d'autres réalisées en 2011. Par cette méthode les volcanologues ont pu obtenir la carte ci-dessous (la zone la plus profonde est en rouge).
Le volume correspondant à cette dépression est estimé à 0.25 km3 (250 millions de m3, soit un peu moins que le volume du dyke, qui était estimé à 350 millions de m3).


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.