News.
titre:Nouvelles des volcans du monde
auteur:J. Sintès
date:01-06-2012 

Volcan : Nevado del Ruiz, Colombie, 5321 m

Hier matin, à 03h07 (heure locale), une activité explosive a débuté au Nevado del Ruiz, incitant l'observatoire de Manizales (INGEOMINAS) à passer le niveau d'activité volcanique à l'orange.
D'après le VAAC de Washington le panache produit s'est élevé à environ 11 km d'altitude et a été suivi de chutes de cendres dans de très nombreuses localités (une trentaine au total, jusqu'à Pacorà une centaine de kilomètres au nord-ouest de l'édifice).
Cette activité éruptive s'est ensuite atténuée, se poursuivant avec une émission continue de gaz et cendres sous forme d'un panache variant de de 500 à 1000m de hauteur.

Nouvelle du 02-06-2012 à 09:44
Volcan : Nevado del Ruiz, Colombie, 5321 m


L'édifice est toujours le siège d'une émission de gaz et cendres et l'INGEOMINAS maintient de fait le niveau d'activité à l'orange.
Les volcanologues accompagnent les municipalités qui se trouvent dans la zone d'influence de l'édifice afin qu'elles puissent mettre à jour leurs plans d'urgence.
Pour le moment l'activité semble rester stable.
Source : INGEOMINAS



A Manizalès, capitale de la région Caldas, les habitants ont aussi subi d'importantes chutes de cendres. Les autorités ont ainsi décidé d'évacuer plus de 400 personnes des faubourgs de la ville, ces dernières habitant ou travaillant trop près des rivières qui descendent de l'édifice (risque de lahars).

Rapidement, des masques à poussières ont été distribués dans les écoles et collèges de la ville mais les magasins ont rapidement été à court de stock. En raison de la présence des cendres dans l'atmosphère, l'aéroport de Manizalès (La Nubia) a annulé tous ses vols, mais pourrait reprendre son activité dès aujourd'hui si l'activité n'a pas connu de nouvelle hausse d'ici là.
Ce matin, l'édifice poursuit une activité nettement anormale et le registre sismique indique que l'émission du petit panache de gaz et cendres se poursuit.
Le niveau d'activité reste donc à l'orange pour le moment.
Sources : INGEOMINAS; La Patria.com et notre "lien" activolcans

FUEGO Guatemala. 3763 m

INSIVUMEH a signalé que lors des explosions des 22 et 23 mai le Fuego a produit des panaches de cendres qui s'élevaient à 700 m au-dessus du cratère et a dérivé W et SW.
Des explosions ont produit des ondes de choc et des grondement, et les avalanches descendent le flanc SW vers le drainage Ceniza.
Une coulée pyroclastique s'est épenchée vers le SW vers Las Lajas. Des projections incandescen hautes de 100 m ont été observées les 28 et 29 mai.

Résumé géologique. Le Volcán Fuego, un des volcans les plus actifs d'Amérique centrale, est l'un des trois grands strato surplombant l'ancienne capitale du Guatemala, Antigua.
L'escarpement d'un édifice plus ancien, le Meseta, se situe entre 3763 m de haut et le volcan Fuego sont jumelés vers le Nord avec l'Acatenango. De Fréquentes éruptions historiques ont été recensées depuis le début de l'ère espagnole en 1524, et ont produit des pluies de cendres importantes, avec parfois des coulées pyroclastiques et de lave.
La dernière éruption explosive majeure a eu lieu en 1974, deversant de spectaculaires coulées pyroclastiques visibles à partir d'Antigua.


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.