News.
titre:Les îles proches de la Nouvelle-Guinée subissent de violents séismes.
auteur:J. Sintès
date:07-02-2004 
Source Julien Lachèvre.
JAVA. L’ouest de l’île de la Nouvelle-Guinée (Irian Java)a été secoué par un très fort séisme à 22h05 (heure française) le jeudi 5 février 2004. D’une magnitude qui a été revue à la hausse - 6,9 degrés sur l’échelle de Richter - la secousse avait son épicentre au sud-est de la ville de Nabire.
Elle a été largement perçue par les populations locales, ainsi que dans la région de Manokwari à 300 km au nord-ouest, pendant une vingtaine de secondes. Plusieurs centaines de personnes auraient été blessées et il y aurait une trentaine de victimes.
Cette secousse est la plus forte, dans cette région, depuis plus d’une décennie. Un raz de marée aurait touché la côte de l’ensemble de la baie, détruisant plusieurs habitations.

ILE DE PAPOUASIE. La terre a encore été secouée violemment à 02h42TU (heure française) le samedi 7 février 2004 dans l’ouest de l’île de la Papouasie.
Cette réplique de forte magnitude -7,5 - a créé la panique parmi la population déjà durement frappée hier par un séisme de magnitude 7 qui a fait 28 morts et 650 blessés, principalement dans la région de la petite ville de Nabire.
L’épicentre de cette nouvelle secousse a été localisé à 15 km à l’ouest de Modowi et son foyer à 12 km de profondeur. Les dégâts sont très importants ; des ponts ont été détruits et des centaines d’habitations ont été soit, sévèrement endommagées, soit détruites par ce nouveau tremblement de terre qui a fait près de 50 morts et en a blessé 800 autres, selon un bilan provisoire.


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.