Dernier Article.
titre:Petite escapade dans le Jura
auteur:Rose-Marie Sintès - T & V - Paris
date:20-01-2019 
lien:http://www.franche-comte.org 


PETITE ESCAPADE DANS LE JURA



A l’époque du Crétacé …

A l’ère secondaire, la mer recouvrait notre « Jura » actuel. Mais les jeunes Alpes et Massif Central grandissaient, poussaient, et ainsi, le « coinçaient » entre eux, le « soulevant » en trois grands plateaux. Le massif du Jura émergeait !

A la période glaciaire la mer a gelé. Plus tard, la glace a fondu, les glaciers ont creusé les reliefs et la mer s’est évaporée créant la géographie actuelle - en forme de croissant debout - dont les sommets frôlent les 1500 m. Bien entendu le sel de la mer jurassique est resté enfoui dans les profondeurs.

Aujourd’hui …

Pays de calcaire, de tourbière, d’eau, de terre de bois et de lumière, le Jura actuel déploie des paysages empreints de caractère où la brutalité des monts jouxte la douceur des plaines et des coteaux.

Les grands espaces prédominent et forgent une sorte d’escalier des géants qui élève doucement ses trois marches vers la Suisse. C’est un relief difficile à franchir : combes, cluses, vals …

Particularités

- Les reculées : ces profondes entailles, canyons aux falaises abruptes, criblées de grottes et de cascades sont une étrange formation géologique si caractéristique du Jura.

- Les tourbières, sauvages et mystérieuses – variété de marécage acide – résidus de glaciers fondus – où se forme la tourbe par la décomposition partielle des végétaux, adaptés aux milieux acides, (carex, sphaignes …). La végétation – différente en fonction de l’âge de la tourbière – s’empile et, à la longue, forme la tourbe, matière combustible contenant 60 % de carbone. La tourbe est un combustible médiocre dégageant beaucoup de fumée.

- Les nombreux lacs glaciaires, aux eaux jaspées émeraude et turquoise.

La couleur blanchâtre de leurs bords est due aux dépôts de marnes (argiles etc …) laissées par le passage des glaciers.

- La stéatite (talc compact ou granulaire). Espèce de marbre coloré – mais fendillé – exploité pour la fabrication de petits objets.

- Les tufières. L’eau calcaire, en s’écoulant, enrobe les débris de petits végétaux, crustacés, etc. créant ainsi le tuffeau, variété de calcaire crayeux.

Flore.
Chênes, hêtres, charmes et, en altitude sapins et épicéas.

Faune.
Lynx, chamois, chevreuils, bisons et autres aurochs « reconstitués » … et bien sûr, les célèbres vaches Montbéliard. A Mouthe (une ville des plus froides de France) vit une variété de fourmis de l’Oural (résidu de l’époque glaciaire).

Quelques spécialités culinaires :
Vin jaune, vin de paille … ; fromages : comté, morbier …; charcuterie : saucisse de Morteau …

Célébrités :
Louis Pasteur - Rouget de l’Isle – Jules Grévy et, aussi, la Vache qui Rit ! …

Rose-Marie SINTES – TERRE ET VOLCANS – Juin 2005


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.