Dernier Article.
titre:Visite à Paris de l'exposition de Pompéi
auteur:Ghislaine SANT - T& V - 78
date:19-02-2012 
lien:http://www.futura-sciences.com/fr/biographie/t/terre/d/sintes_53/ 


P O M P E I




Résumé et inspiration d’une visite à Paris, au Musée Maillol le 12 février 2012
avec 10 adhérents de TERRE ET VOLCANS


Dernier jour d’exposition, première surprise : un monde fou à attendre dans le froid glacial, pour entrer dans le musée !

Dès l’entrée, nous découvrons la maquette d’une maison Pompéienne, que nous allons visiter, pas à pas, sur deux étages.

Malgré une mauvaise imagerie populaire qui nous dépeint le peuple de Pompéi comme un peuple livré à tous les vices, il nous lègue, au contraire, un univers varié dynamique, laborieux et d’une culture raffinée.

Cette réputation « licencieuse » provient des scènes de sexe peintes (en expo sur les murs du musée) dans les bordels mais aussi dans certaines pièces de maisons privées. Ces peintures sont le fruit d’une tradition pluriséculaire profondément enracinée, remise au goût du jour par la nouvelle littérature amoureuse romaine, Ovide, dans l’Art d’Aimer.



- La maison et l’atrium.
La maison était d’origine étrusque. Une fois franchi le seuil un vestibule conduisait à l’ "atrium" où le maître des lieux y accueillait les visiteurs pour y traiter les affaires.
Une large ouverture au centre du toit recueillait les eaux de pluie pour alimenter une citerne souterraine, seule source d’eau avant la construction de l’aqueduc.
Des peintures, quelques fresques aux murs, et des modèles de sols en mosaïques … prestige de la famille.



Des statuettes miniaturisées en dieux : Mercure dieu du commerce, Vénus déesse de l’amour et ancêtre des fondateurs de Rome, Bacchus dieu de la vigne, Hercule le demi-dieu et Isis déesse égyptienne qui promet … la vie éternelle après la mort ( ?!?!).
Sous vitrines plusieurs amulettes, des pierres taillées ou gravées, en forme de serpent, de phallus, de mains aux doigts croisés … pendentifs contre les esprits malins.

- Les thermes : les cités campaniennes les plus riches disposaient dans leurs propres demeures des bains privés : lavabos, baignoires en marbre !
Les esclaves enduisaient leurs maîtres d’huiles parfumées à base de rose, présentées dans des vases en bronze, verre et même en argent et de strigiles pour gratter la peau après les bains de vapeur (véritables séances de soins cosmétiques) ; une coiffeuse (ornatrix) les paraît à la mode. La séance se terminait par le choix des bijoux fabriqués localement.

La faim tenaillant quelques esprits, il suffisait de descendre dans la cave du musée, faisant restaurant, où de bons plats et vins italiens étaient dégustés avec les dieux Bacchus et Sintès !!!

Ghislaine SANT
-*-*-*-*-*-
QUE S’EST-IL PASSE AUTOUR DU VESUVE ?


Formation du Vésuve

A l’origine, le volcan s’appelait Somma ; sa formation remonte à 12.000 ans et s’est poursuivie jusqu’en 1944.

La Somma primitive naît d’une formidable explosion, il y a 12.000 ans.

La Somma ancienne. Il y a 8.000 ans, une éruptions paroxysmale ébranle le volcan , et la Somma ancienne se forme.

La Somma récente (1132 m) se forme il y a 5.000 ans, à la suite d’une violente éruption qui a pulvérisé toute la partie supérieure du foyer magmatique.
A cette époque, le sommet atteint 2.000 m de hauteur. Sa base se situe à 1.000 m au-dessous du niveau de la mer.

Le paroxysme de la Somma, en 79 après J.C. va détruire Pompéi, Herculanum et Stabies.



La date de destruction de Pompéi n’est pas sûre : sont retenues le 24 août ou le 24 octobre de l’an 79.
Les cendres vont recouvrir Pompéi et des coulées de boue chaude ensevelissent Herculanum.
Ce sera la dernière activité de la Somma.





Pompéi et le vésuve en second plan. Photo : J. Sintès.


Le Vésuve (1281 m) – Au IIIème siècle après J.C., un nouveau cône se forme au cœur de la Somma et va former le Vésuve.


Le Vésuve. Photo : J. Sintès.


Cette photo est trés importante : vous pouvez voir sur la droite de l'édifice volcanique la partie du flanc de la Somma et à gauche le vésuve.
Relier les deux flancs et vous aurez une idée de la hauteur de la Somma avant son explosion !!


Jusqu’en 1631, ses éruptions étaient très violentes.
Après cette date, plusieurs dizaines d’éruptions assez importantes se sont produites. Entre 1712 et 1872, il y eut 11 périodes éruptives.
Sa dernière éruption débuta le 1er mars 1944 et s’est terminée le 29 mars
. En Mars 1944 une coulée de lave, la plus importante, à l’Ouest de la Somma, atteint une vitesse de 100 mètres par heure.
Le 20 Mars des fontaines de lave montent à 70 m de hauteur.

Depuis cette éruption, seules des fumerolles de la paroi et du cratère oscillent entre 263° et 550°.
De 1961à 1965, de petits tremblements de terre sont enregistrés, la température des fumerolles monte jusqu’à 650°, mais l’éruption attendue ne se produit toujours pas.
Depuis, il est en sommeil.

Pompéi a été fondée au VIème siècle avant notre ère, par les Orques, elle fut ensuite occupée par les Etrusques, puis les Grecs.
La ville a été construite sur un éperon de lave descendu de la Somma (Vésuve) vers la mer.

C’est en 1748 que commencèrent les premières fouilles mais ce n’est qu’après 1870 que l’exploration archéologique débuta vraiment.

La baie de Naples et le Vésuve sont sans aucun doute l’un des plus beaux paysages du monde !!


Naples au pied du Vésuve. Photo : J. Sintès.

Autrefois, les Italiens, et les touristes, aimaient dire « voir Naples et mourir !! »


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.