Dernier Article.
titre:Le volcan qui deverse de la lave bleue !!
auteur:J. Sintès
date:20-06-2017 


Situé sur l’ile de Java, ce volcan pas comme les autres produit une étrange lave bleue.



Un drôle de phénomène qui s'explique par le soufre contenu dans le cratère du Kawah Ijen, et qui en brûlant donne à la lave sa couleur bleue tout à fait particulière.

C’est à l’extrême Est de l'île de Java que l’on trouve le volcan Kawah Ijen, un massif volcanique dont le cratère abrite un lac acide réputé pour être le plus acide du monde.
Formé sur le rebord Sud de la caldeira de Kendeng voilà 2 590 ans, le Kawah Ijen possède la particularité de produire de grandes quantités de soufre en raison de la présence de solfatare sur le flanc interne sud-est de son cratère.

"Le feu bleu" de Kawah Ijen Voilà également pourquoi le lac aux eaux bleues turquoises abrité par le volcan au sein même de son cratère est considéré comme le plus acide de la planète. Lorsque le soufre présent dans le cratère brûle, celui-ci se pare alors d’une étonnante couleur bleue que certains appellent aussi le phénomène de "feu bleu" du Kawah Ijen.
De quoi faire le bonheur des touristes qui viennent visiter cette merveille de la nature et qui à la nuit tombée peuvent alors apercevoir les fumerolles s’échapper du cratère en formant comme de la lave en fusion de couleur bleue.

Le Kawah Ijen, une des plus grandes réserves de soufre de la planète Permettant de soigner les affections articulaires, de participer à la détoxication hépatique ou encore d’agir comme un anti-inflammatoire ou un anti-oxydante, le soufre se trouve sous deux formes connues. Une origine sédimentaire et l’autre volcanique.

Bien que 99% du soufre utilisé dans l'industrie soit d'origine sédimentaire, le volcan Kawah Ijen possède pour sa part les plus grandes réserves de soufre naturel du monde.

Cependant son exploitation au niveau mondial reste anecdotique. Ramassé par des gens de la région, le soufre émanant du volcan est récolté par des porteurs qui exécutent en moyenne quatre aller-retour quotidien entre l’intérieur du cratère et la base du volcan avec des charges qui dépassent 70kg.
Le tout avec cette En odeur pestilentielle, caractéristique du sulfure d'hydrogène, gaz toxique à l'odeur d’œuf pourri.


www.terreetvolcans.com v4.52 Tous droits réservés 2006.